Paroisse St Gabriel

1 - L’OUVERTURE, LA TOLERANCE ET L'ECHANGE

Partie intégrante de l’Eglise, les confréries sont des ouvertures qui facilitent l’accès au Christ.

Une confrérie est ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans ses valeurs. Elle doit être un exemple de tolérance, aussi bien dans son fonctionnement interne que dans ses rapports avec les autres groupes sociaux.

Etre confrère c’est être ouvert au débat et au dialogue et accepter l’autre avec ses différences sociales, religieuses, culturelles, philosophiques ou politiques.

Pour notre foi chrétienne, chaque être humain est unique, libre et responsable. En tant que citoyen, il est libre d’avoir des opinions sur la justice sociale ou le gouvernement des sociétés ; libre et responsable de ses choix politiques ou syndicaux.
Une confrérie reconnaît à ses membres la liberté de s’exprimer.
Même s’il ne peut s’exprimer sans mandat au nom du groupe, un confrère garde toujours sa propre liberté de parole.

Les confréries n’ont pas vocation à devenir des forces de pression, des tremplins ou des tribunes au service de groupes ou d’individus en quête de pouvoir politique ou économique.
Elles doivent offrir la possibilité d’accès pour tous aux places de responsabilité.

Une confrérie respecte le degré d’implication de chacun de ses membres. Chaque confrère participe à la mesure de ses possibilités et peut quitter la confrérie librement, sans culpabilité ni réprobation.